Étiquette : intelligence artificielle

L’humain au cœur de l’intelligence artificielle

Homme au coeur de l'Intelligence Artificielle

 

Malgré ses importants avantages pour diverses activités humaines, l’intelligence artificielle (IA) est considérée aussi comme un nouvel ennemi de l’homme qu’elle est capable de détruire en une fraction de secondes. Quoique développée, l’IA ne pourra jamais entièrement remplacer l’homme dans certaines activités.

Un constat s’impose aujourd’hui ! Les avis sont unanimes ! L’intelligence artificielle (IA) nourrit bon nombre de fantasmes, mais elle peine à coller à la réalité parce que jusque-là, ce qui convainc les scientifiques n’est que l’apprentissage automatique. Or, celui-ci est une toute petite partie de ce qui composera l’IA de demain. 

Avec cette technologie, les systèmes d’apprentissage deviennent remarquables et permettent de réaliser des prouesses qu’on considérait comme irréalisables. A titre d’exemples, nous pouvons citer le fait de traduire automatiquement et correctement des langues, de reconnaître la parole, ou de lire des images médicales.

Dans d’autres domaines, l’apprentissage automatique a pris le pas sur l’humain. C’est le cas du jeu de go. S’il faut beaucoup d’intelligence à un humain pour y jouer, le logiciel AlphaGo Zero, réalisé par DeepMind, filiale de Google spécialisée dans l’IA, a démontré au grand public que nous pouvions augmenter notre niveau non pas en boostant notre intelligence mais en apprenant à partir de millions de parties contre soi-même. La mémoire, la déduction, l’anticipation, l’auto-apprentissage, le passage à l’acte, l’analyse de situations envisagées et vécues et la correction des erreurs commises pour améliorer son rendement ne relève pas de l’intelligence mais de la performance.

Aujourd’hui, il est indéniable qu’une simple machine permet de détecter l’origine d’une menace, l’ampleur qu’elle pourrait prendre, les failles d’un système complexe, repérer les points faibles et les mauvais réflexes des utilisateurs. Cette même machine est aussi capable de créer une attaque et de contourner les systèmes de défense mis en place pour la contrer.

Pour étoffer cette idée, décortiquons le rapport récemment publié par l’organisme Ifop. Selon le document, 64 % des Français se disent « inquiets » du développement de l’IA. Si leur principale préoccupation est l’impact qu’aura cette technologie sur leur vie professionnelle, les conséquences de la digitalisation de leur environnement dans la sphère personnelle les inquiètent aussi. 

Ceux interrogés par l’enquête estiment que plus la population dépendra des appareils connectés, plus ces derniers pourraient être utilisés à mauvais escient par des hackers, plus les utilisateurs seront vulnérables et exposés aux problèmes de cybersécurité.

Selon une autre étude réalisée par The Global State of Information Security de PwC, la grande majorité des Français redoute le piratage des technologies qui les entourent : 36 % craignent une interruption du fonctionnement des machines, une mauvaise utilisation de leurs données sensibles, une atteinte à la propriété physique, 32 % une menace pour la qualité des produits et 25 % un risque pour leurs vies.

Toutefois, l’IA est sans aucun doute un des leviers qui déterminera l’organisation de la société de demain. Autant dire qu’aucune communauté humaine ne pourra s’en passer si elle ne veut pas être en marge du monde.

 

Nous vous attendons nombreux à l’édition  100% Online du SIPEN 2021 pour venir découvrir comment l’humain se place au cœur de l’intelligence artificielle, les 23 et 24 Septembre. Cliquez ici pour plus d’informations.

 

L’intelligence artificielle (IA), une opportunité aux contours flous

Robot tenant dans sa main un cerveau

Devenue presque omniprésente dans toutes nos activités quotidiennes, l’intelligence artificielle (IA) ne présente pas pour autant moins d’inconvénients dans notre vécu. C’est comme qui dirait qu’elle se cache dans nos smartphones, nos ordinateurs et nos objets connectés pour nous simplifier la vie. A travers cette étude de l’Institut de Léonard de Vinci, nous revenons largement sur les avantages de l’intelligence artificielle.

 

Capacité de tri des données

L’intelligence artificielle est devenue incontournable dans la vie de l’homme, surtout avec les réseaux sociaux et le développement fulgurant du numérique. Ainsi, un flux d’actualités sur Facebook, un algorithme prédictif sur le prix des billets d’avion, des recommandations sur Netflix ou Amazon…illustrent la puissance de l’IA. Parce qu’elle peut absorber d’immenses quantités de données, l’IA permet d’organiser, de trier, et de donner du sens à ces informations selon des formules particulières qui sont défendues par les GAFAM comme des secrets industriels.

Cela fait que sans l’IA, il serait impossible d’arriver à un tel niveau de personnalisation sur tout type de système. Elle travaille continuellement pour se nourrir de données et affiner son fonctionnement. Plus elle engloutit des données, plus elle devient performante, et plus les algorithmes peuvent évoluer pour devenir efficaces.

L’IA, un facteur de communication

En interconnectant des programmes et machines, l’intelligence artificielle joue un rôle essentiel en matière de domotique et d’IoT par exemple. Considérée sous cet angle, elle est utilisée dans la communication machine-to-machine pour comprendre notre mode de travail et nos comportements, et tenter de s’y adapter. Elle sert également à la commande vocale et aux assistants virtuels.

Un outil médical

L’importance de l’IA dans le domaine médical n’est plus à démontrer. Dans ce secteur, elle permet de sauver des vies en servant à des fins d’analyse. Ainsi, elle est désormais capable de passer en revue et d’analyser avec précision des imageries médicales afin de détecter d’éventuelles tumeurs. Son taux de détection est proche de celui des médecins et surtout, elle travaille en continu, 24 heures par jour.

L’IA peut aussi servir pour optimiser et affiner les prévisions météorologiques, en particulier dans le cas d’événements climatiques intenses avec une forte intensité locale (tornade, tempête, inondation, etc.). En calculant des modèles de prédictions et en affinant son travail en continu, elle est une aide importante pour prendre les bonnes décisions au bon moment.

Enfin, l’intelligence artificielle peut aussi faciliter le travail de la police et des pompiers pour cartographier les interventions, identifier les zones à risques pour renforcer les patrouilles, et mieux gérer les parcours des véhicules d’urgence en temps réel selon la circulation, les conditions météo, etc.

L’intelligence artificielle digitalise notre écosystème

On utilise l’IA dans presque tous les domaines. L’agriculture devient connectée pour intervenir uniquement au bon moment afin de limiter l’utilisation de produits phytosanitaires, et récolter les céréales, les fruits ou les légumes au meilleur moment. Elle peut aussi, grâce à des capteurs implantés dans le sol, gérer l’irrigation de manière intelligente et autonome pour délivrer la juste quantité d’eau quand il le faut.

En ce qui concerne l’urbanisme, la Smart City se construit aussi grâce à l’intelligence artificielle. Cette dernière récupère de multiples données afin de connecter les bâtiments, les rues, les espaces publics, etc. Le résultat : une meilleure organisation basée sur la donnée, des économies d’énergie et un meilleur usage des budgets.

Dans le domaine des transports, l’IA est présente dans la voiture autonome. Cette dernière peut se passer plus ou moins temporairement d’un conducteur humain pour arriver à bon port. À terme, lorsque l’IA pilotera les voitures dans un cadre sécurisé, c’est l’assurance d’un trafic routier plus sûr et plus fluide.

Homme utilisant une tablette

 

 

S’agissant du monde des affaires, l’intelligence artificielle est utilisée pour automatiser la relation commerciale (lead scoring, automatisation…), le service support (chatbot, assistant virtuel…) et la gestion financière (envoi des factures, gestion automatique des impayés…).

 

 

L’IA à quel prix ?

Terme inventé dans les années cinquante par les chercheurs informaticiens John McCarty et Marvin Minsky, l’intelligence artificielle a, malgré tous ses avantages, des contours sombres.

C’est pourquoi, elle laisse présager des perspectives inouïes pour les entreprises qui la mettent au point et pour les consommateurs qui l’utilisent. Elle possède de nombreux inconvénients qui peuvent entraver son utilité et limiter son efficacité.

A cause de leur grande complexité, les appareils dotés d’intelligence artificielle sont chers à produire. Ce coût qui peut rapidement croître car, ces équipements requièrent également un entretien et une maintenance très onéreux.

Dans une étude publiée en 2018, Tata Consultancy Services et IDC a dévoilé que le budget moyen que les entreprises consacrent à des projets d’intelligence artificielle s’élevait à 576.000 euros.

Ainsi, 37% des sociétés interrogées ont par ailleurs annoncé qu’elles seraient prêtes à investir plus d’un million d’euros dans les années à venir.

Impossible d’améliorer l’intelligence artificielle

Elle est comme un cerveau bien rempli, mais dépourvu de neurones. Bien qu’il permette le stockage des données, un appareil intelligent ne parvient pas à s’adapter à son environnement ni à apprendre de ses erreurs.

Sans émotions, l’intelligence artificielle est incapable de modifier son comportement et de s’acclimater aux situations plus ou moins complexes.

Pour schématiser, elle fonctionne sur un mode binaire qui ne laisse place à aucun sentiment.

Un outil sans créativité

Le rôle premier de l’intelligence artificielle est d’assister son utilisateur dans son quotidien, en améliorant son confort et en lui faisant gagner du temps grâce à l’automatisation des tâches ou la commande vocale, par exemple.

En revanche, l’IA est incapable de prendre des décisions, d’imaginer ou de créer par elle-même.

L’intelligence artificielle favorise le chômage

Thématique récurrente des films de science-fiction, le remplacement des humains par des robots ou des machines obsède la pensée collective depuis toujours. Et c’est bien légitime. De nos jours, l’omniprésence de l’informatique et l’automatisation des systèmes restructurent profondément notre société et nous rendent de plus en plus dépendants.

L’une des préoccupations majeures liées à l’intelligence artificielle est la disparition de certains métiers qu’elle peut causer. Bien que sa mise en place crée de nouvelles opportunités d’emplois (en particulier lors de la phase de développement, avec le recrutement d’ingénieurs, notamment), l’IA génère aussi un fort taux de chômage.

Selon une étude du cabinet Gartner, six millions d’emplois pourraient même disparaître d’ici 2030 à cause d’elle ! Pour l’heure, rassurez-vous : l’intelligence artificielle n’a pas encore réussi à supplanter la conscience humaine. C’est pourquoi, la plupart des métiers actuels ont donc encore de beaux jours devant eux.

Nous vous attendons nombreux à l’édition  100% Online du SIPEN 2021 pour venir découvrir comment tirer parti de l’IA au profit de la croissance de votre entreprise ou de votre organisation les 23 et 24 Septembre. Cliquez ici pour plus d’informations.

L’intelligence artificielle d’un point de vue médical et informatique

L’Intelligence Artificielle dans le secteur médical

L’Intelligence Artificielle pourrait aussi être d’une grande aide dans le domaine médical et aiderait à l’amélioration des performances en matière de santé.  C’est d’ailleurs déjà une réalité dans certains pays d’Afrique. En fait, certaines régions d’Afrique ont déjà commencé à intégrer l’intelligence artificielle dans leurs systèmes de santé. Le Rwanda est un des pays les plus en vue dans ce domaine et se démarque d’ailleurs avec le premier réseau national de distribution de drones au monde pour l’assistance médicale, qui est utilisé pour distribuer du sang aux patients dans des régions isolées.

Dans des pays comme le Maroc, le Cameroun ou l’Afrique du Sud, la technologie SophiA est utilisée afin  de permettre aux hôpitaux d’analyser des données génomiques afin d’identifier les mutations causant des maladies dans les profils génomiques des patients et de décider des soins les plus efficaces.

Des technologies comme celle-ci renforcent l’efficacité des soins de santé, en libérant les médecins pour traiter ceux qui ont réellement besoin de soins en personne et en fournissant un accès accru à tous. Dans de tels cas, l’intelligence artificielle peut en définitive aider à surmonter le manque d’infrastructure physique.

L’Intelligence Artificielle et le développement de logiciels

Du support client au développement logiciel, l’intelligence artificielle a ses utilisations. Pour commencer, l’IA est un moyen efficace de résoudre les problèmes fondamentaux, ce qui en fait un outil de support client utile dans la gestion des services informatiques.

L’Intelligence Artificielle peut également aider les ingénieurs en logiciel à développer de nouveaux produits. De l’exécution de tests plus rapide qu’un ingénieur à la résolution de problèmes basée sur le raisonnement prédictif, l’IA devient rapidement un outil essentiel dans le développement de logiciels.

L’intelligence artificielle est également extrêmement utile pour analyser les données stockées dans des outils de stockage en nuage et les utiliser pour créer des avantages pour tous, des ingénieurs en logiciel aux propriétaires d’entreprise.

Il n’est pas exagéré de dire que l’Intelligence Artificielle a trouvé une utilisation dans tous les secteurs. Qu’il s’agisse de tâches simples, telles que suggérer des produits ou fournir un service client de base, ou de mesures complexes, telles que l’exécution de tests de logiciels et la réalisation de procédures de résolution de problèmes complexes pour des secteurs tels que le recouvrement de créances, l’Intelligence Artificielle a trouvé sa place dans notre monde.

Les économies entrent dans une période au cours de laquelle l’Intelligence Artificielle a le potentiel de dépasser les limitations physiques et d’ouvrir de nouvelles sources de valeur et de croissance. L’Intelligence Artificielle est là et est bien parti pour rester.

Comment l’intelligence artificielle change le monde des affaires et comment l’Afrique peut en profiter ?

Ce n’est plus une nouvelle que l’Intelligence Artificielle (IA) sera l’un des moteurs de la quatrième révolution industrielle, avec des retombées économiques mondiales. Selon Gartner l’Intelligence Artificielle devrait également créer 2,3 millions de nouveaux emplois d’ici 2020.

L’intelligence artificielle permet de mettre l’automatisation et l’analyse au cœur de l’entreprise afin de briser les cloisonnements et de créer des processus plus agiles et adaptatifs, d’améliorer la prise de décision et de donner aux entreprises les moyens d’identifier et de saisir les toutes nouvelles opportunités.

Cependant, si nous examinons les révolutions précédentes, l’histoire nous montre que ces révolutions ont toujours été accompagnées d’une phase de transition qui apporte son lot de nouveaux emplois rendant d’autres plus obsolètes.

Cela signifie que nous devons tous prendre des mesures maintenant pour préparer l’IA à l’avenir. Dans cet article, nous allons voir comment l’intelligence artificielle change le monde des affaires et comment l’Afrique peut en profiter ?

L’Intelligence Artificielle et le secteur du commerce

L’intelligence artificielle est-elle un must have dans le secteur du commerce en ligne? Une question qui mérite d’être posée au vu des nombreuses plateformes de vente en ligne qui ont déjà intégré cette technologie. Des sites comme Amazon ou Apple par exemple, vous propose ce type d’expérience. Ainsi,  si vous achetez un article sur Amazon, il vous est quasi-instantanément proposé un accessoire qui pourra accompagner votre achat premier. Par exemple, si vous achetez une paire de chaussure de sport, ne soyez pas étonné de voir des recommandations pour acheter des vêtements de sport par le biais d’un message, qui peut ressembler à “les clients qui achètent ces chaussures adorent aussi ces pantalons”.

Outre l’aspect service client, l’intelligence artificielle peut être utilisée de différentes manières en fonction de votre niveau de confort et de vos objectifs. Pour les entreprises du continent, l’IA peut une bonne opportunité pour :

  • améliorer les recommandations des clients avec des articles fréquemment achetés ensemble ou achetés comme alternative;
  • automatiser votre expérience de service client via les chatbots pour fournir plus d’informations à votre équipe commerciale;
  • envoyer des e-mails et des réponses d’engagement automatisés, basés sur les interactions et les informations des clients;
  • avoir une meilleure connaissance de vos clients.

Aujourd’hui, la plupart des magasins de vente au détail en ligne proposent désormais une intelligence artificielle qui permet de suivre et d’évaluer vos habitudes d’achat afin de vous recommander de nouveaux articles.

L’Intelligence Artificielle dans le secteur financier

L’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique peuvent traiter une énorme quantité d’informations sur les clients. Ces données et informations sont comparées et aboutissent aux services / produits appropriés souhaités par les clients.

L’Intelligence Artificielle peut aider à protéger la sécurité financière des entreprises. Il permet d’améliorer le service client grâce à l’automatisation, facilite la prise de décision précise et point important, limite les risques liés aux problèmes de sécurité, grâce à sa capacité de détections de fraude et gestion des réclamations.

Il existe de nombreux programmes d’intelligence artificielle pour le secteur financier. Les programmes d’intelligence artificielle tels qu’Ayasdi peuvent prendre d’énormes quantités de données, découvrir des divergences et prévoir à quel moment les contrecoups financiers surviendront.

Les programmes d’intelligence artificielle sont intéressants pour fournir une analyse prédictive dans les services financiers et sont déjà utilisés dans de nombreuses institutions financières sur le continent. Ils permettront d’accroître les compétences, de réduire les coûts et d’améliorer l’expérience client.

Copyright OPTIC 2020 - Powered by By Filling