SIPEN 2018 – Business Forum Sectoriel : venez présenter vos solutions aux entreprises, commerces et industries

Les entreprises Africaines évoluent dans des écosystèmes particuliers. Tout en répondant au mieux aux besoins de leurs clientèles, elles essaient d’intégrer les perpétuelles mises à jour, propres à leurs secteurs et de s’approprier les solutions qui donnent un souffle nouveau à leur stratégie.

Dans la recherche de solutions universelles pour répondre à leurs besoins technologiques, le travail peut se révéler facile. Par contre, trouver des solutions adaptées aux réalités de nos entreprises africaines est un autre challenge.

C’est dans cette optique que le SIPEN a mis en place, cette année, le Business Forum Sectoriel afin de mettre en avant les solutions des entreprises du secteur des TIC, réfléchies pour les secteurs du tourisme, de la microfinance, de l’industrie, des mines et du commerce.

Tourisme

Le poids du tourisme dans nos économies est très important, particulièrement au Sénégal où dernièrement les pouvoirs publics oeuvrent pour sa redynamisation. Des campagnes de publicité sont lancées et des affiches montrant les différents sites touristiques du pays sont retrouvées sur les grandes artères de la ville de même que le site web de l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique, qui est devenu plus accessible.

Au Sénégal, l’industrie touristique représente 6,3% du PIB. Aussi, la croissance du secteur touristique sénégalais devrait être de 5% par an sur les dix prochaines années d’après le rapport “Hospitality Report Senegal 2016” réalisé par Jumia Travel. Le tourisme d’affaire représente 57,20% des recettes de ce secteur et les loisirs 42,80%. Un secteur dynamique et qui pourrait l’être encore plus si les acteurs incluent dans leur stratégie le digital, qui leur permettrait de s’aligner aux normes internationales, mais aussi de satisfaire une plus forte demande.

Les Fintech en pleine expansion dans le secteur de  la microfinance

Les acteurs du secteur financier tentent le “nouveau” pour pouvoir faire face à la concurrence et se rapprocher de leur cible. De plus en plus nombreux à tester de nouvelles solutions, ils sont portés sur les solutions pouvant les aider à être plus réactifs ou plus disponibles pour leurs clients, ils souhaitent également démocratiser l’accès à l’information, dans un but éducatif.

Force est d’admettre que le secteur financier a perpétuellement besoin de nouvelles innovations technologiques pensées pour eux. Cependant, il existe, encore, de multiples freins au développement des nouveaux services financiers digitaux. L’absence d’éducation financière de la population est la plus importante, s’en suit l’utilisation des terminaux financiers digitaux. Le défi se situe dès lors sur l’appropriation par ces populations des solutions et outils que leur offrent les institutions financières.

Le renforcement des infrastructures numériques dans l’industrie et les mines

Les retombées financières générées par le secteur extractif sénégalais sont estimées à 116,8 milliards de francs CFA pour l’année 2016, révèle un rapport de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). Aujourd’hui, ce secteur cherche à quitter l’approche traditionnelle et à embrasser les TIC dans une optique d’amélioration de leur logistique et de traçabilité pour un meilleur suivi des principales activités telles que les chantiers ou différents gisements en cours d’exploitation. De même, les différents acteurs de ce secteur veulent plus de coordination afin d’optimiser le travail de leurs équipes et une acquisition de données (chiffres, pourcentages et statistiques) à temps réels concernant leurs activités.

Faites du commerce à l’ère du numérique

Le commerce devient, d’année en année, plus dynamique surtout avec l’avènement de l’e-commerce. Service qui a permis de mieux développer le paiement mobile dans une Afrique très peu bancarisé. Rien qu’au sein de l’UEMOA, d’après Africa 24,  le taux de personnes bancarisés est estimé entre 7.4 et 8%. Un taux de bancarisation assez bas, auquel s’ajoute de nombreux défis que les différents acteurs de l’environnement du commerce Africain essaient de relever tels que : la protection des données, l’accès au marché pour les populations, la connaissance des normes internationales pour les entreprises désirant faire de l’export, etc. Ce sont là les nombreux défis, entre autres, que  les différents acteurs de l’environnement du commerce Africain essaient de relever

L’intérêt du Business Forum Sectoriel, organisé par le SIPEN, est de permettre aux différents acteurs de l’écosystème du numérique de tendre la main aux organisations sectorielles, dans leur processus de digitalisation. Process devenant de plus en plus incontournable pour tous les secteurs car, il s’agit aujourd’hui pour elles d’accélérer leur transformation digitale mais, aussi de  trouver des réponses à leurs défis organisationnels grâce au digital. Ce sera également l’occasion de valoriser les porteurs de projet/solutions.

Si vous avez des solutions taillées sur mesure pour ces différents secteurs, retrouvez-nous à l’hôtel King Fahd Palace de Dakar le mardi 13 février 2018 de 14h30 à 16h00.

A très bientôt !

 

Liens utiles

Le programme du SIPEN 2018

Obtenez votre badge

Hashtag : #SIPEN2018

Leave Comment