Mois : avril 2020

L’intelligence artificielle, comment fonctionne-t-elle ?

L’intelligence artificielle (IA), en plein essor dans le monde, s’invite dans le quotidien des entreprises. Elle a complètement transformé la manière dont les humains interagissent entre eux, mais aussi dans leur travail, quel que soit le secteur d’activité. Toutefois, il convient d’aller au-delà de la définition de l’IA pour que nous puissions  optimiser l’utilisation de ce système qui révolutionne le monde d’aujourd’hui. Il existe plusieurs types d’Intelligence Artificielle. Dans cet article, nous allons uniquement nous focaliser sur deux types d’IA dont l’IA faible et l’IA forte. Nous verrons, par la suite, sur quoi le mécanisme de l’IA est basé, et terminerons par les services offerts par l’IA au sein de l’entreprise.  

Les différents types d’Intelligence Artificielle 

Généralement, les solutions que nous procure l’IA proviennent d’une étude de comportements passés, qui permet d’identifier différentes solutions pour résoudre des problèmes futurs. Comme évoqué dans l’introduction, il existe philosophiquement différents types d’IA. Les deux que nous allons traiter dans ce sujet sont l’IA faible et l’IA forte.

  • L’IA faible : ce type d’IA est la plus basique. À travers la programmation d’un système informatique, l’IA faible reproduit uniquement des comportements précis. Autrement dit, une machine dotée d’une IA faible, ne comprend pas ce qu’elle fait. Elle consiste tout simplement, à reproduire des actes qui répondent à des comportements prédéfinis. L’IA faible ne connaît pas l’improvisation, toutefois, elle est conçue pour agir d’une manière qui paraît intelligente en simulant un raisonnement, en assimilant de nouvelles informations et en solutionnant des problèmes. Le logiciel “Eliza” est l’exemple typique d’un système d’IA faible. Programmée par l’informaticien Germano-Américain Joseph Weizenbaum, Eliza est un logiciel qui simule un psychothérapeute. Ainsi, le patient parle à la machine sans s’en rendre compte. La machine, qui fonctionne par reconnaissance des formes, reformule ce qui a été dit par le patient en reprenant les mots-clés utilisés, ce qui rend la conversation intelligente et intéressante. 
  • L’IA forte : ce système d’IA n’a pas forcément besoin de reproduire un comportement ou connaître celui-ci au préalable pour résoudre un problème, car il imite les capacités cognitives humaines. Adaptée à des tâches complètement inconnues, l’IA forte possède un niveau supérieur ou égal à l’intelligence humaine. Elle peut donc, raisonner, analyser, effectuer des actions rationnelles, et même éprouver des émotions. Pour le moment, l’IA forte n’est encore qu’au stade des ambitions, mais pour avoir une idée de la manière dont elle pourrait impacter le monde, le film “HER” en est l’illustration parfaite. Ici, un écrivain tombe amoureux de “Samantha”, une assistante virtuelle, étonnamment drôle, intuitive avec une voix très chaleureuse. 

L’intelligence artificielle et son fonctionnement

Basée sur des données et algorithmes, l’IA commence par l’identification d’un problème pour aboutir à des analyses et études de la situation. Lorsque les évaluations ont été effectuées, il convient ensuite de parcourir toutes les variables possibles afin de résoudre le problème lié à la situation prise en considération. Rien ne se passe au hasard dans l’IA, tous les résultats prédits s’appuient sur des statistiques ou données connues. Lorsque le système a recueilli toutes les informations dont il a besoin, il produit la solution la plus réaliste au problème observé. Ainsi, l’IA est conçue pour résoudre tous nos problèmes dans le futur.

L’intelligence artificielle au sein de l’entreprise

Aujourd’hui, l’intelligence artificielle est quasiment présente dans tous les secteurs d’activités professionnels qu’il s’agisse d’une entité privée ou d’une entité publique. Elle intervient, dans l’éducation, la santé, le tourisme, la finance, le commerce, le domaine juridique, industriel et bien d’autres encore. 

Mais qu’apporte-t-elle dans ce cas ?

  • Grâce à l’IA, il est maintenant possible d’effectuer des tâches répétitives sans la moindre erreur même avec un volume important de données/informations complexes ; 
  • L’IA permet aux machines des apprentissages en profondeur grâce à l’automatisation de son analyse prédictive. Ainsi, elle est tout à fait capable de résoudre des problèmes que le cerveau humain ne parvient pas encore à prévoir ;
  • L’IA donne également la possibilité au programme informatique d’analyser et traiter le langage humain.

Le marché mondial de l’IA devrait connaître une croissance massive à partir de cette année 2020. Il a représenté 16,14 milliards de dollars en 2017 et devrait normalement atteindre un taux de croissance annuel moyen de 37,3% au cours de la période de prévision. Ainsi, toute entreprise devrait tirer profit de l’IA, sans quoi, sa pérennité serait probablement mise à l’épreuve. 

 

Nous vous attendons nombreux à l’édition 2020 du SIPEN pour venir découvrir comment tirer parti de l’IA au profit de la croissance de votre entreprise ou de votre organisation. Cliquez ici pour plus d’informations.

 

Copyright OPTIC 2020 - Powered by By Filling